Découvrez à travers ces quelques chapitres, l’histoire vraie de Rêves Suisse, de ces débuts à aujourd'hui…

Chapitre 1 - 1994
"Rêves" est au départ une association française ayant pour but de réaliser les enfants malades et gérée par une poignée de personnes sensibilisées par le sujet. Très vite, cette association va se développer.

Chapitre 2 - 2006
Sous l’impulsion de la pranginoise Laurence Christen, «Rêves» se développe jusqu’en Suisse avec la déclinaison helvétique "Rêves Suisse". Touchée par le témoignage poignant d'un enfant malade dans une émission à la télévision française, expliquant comment la réalisation de son rêve "rencontrer Johnny Hallyday" avait complètement changer sa façon d'envisager l'avenir. De se rendre compte qu'une chose qui semblait impossible à réaliser, était devenue possible, tout espoir de guérison était devenu envisageable.

Chapitre 3 - 2011
"Rêves Suisse" décide de prendre son envol et devient une association indépendante. Léonore Janin Cancian, jusqu'ici bénévole, est engagée en tant que coordinatrice, afin de développer et coordonner les nombreux projets de l'association. Un magnifique nouveau chapitre démarre...

Chapitre 4 - 2012
Une année placée sous le signe du "changement". Jusque là vice-président, Themis Lianetis prend le flambeau et devient président de l’association. Il est secondé par Sandrine Cavadini en tant que vice-présidente.

Le premier objectif est de réaliser les rêves non seulement des enfants ayant une maladie grave, mais également touchés par le handicap. Offrir à ces enfants une parenthèse enchantée leur permet d'oublier leur condition. Rêver à des projets les stimulent leur donnent la force de se battre et d’avancer. L'association prend en charge l'organisation et le financement du rêve de ces jeunes. Il est important de signaler que l'entier des fonds récoltés ou donnés à Rêves Suisse est utilisé pour la réalisation des rêves de jeunes vivant en Suisse. Rêves Suisse finance ses activités par le biais de contributions individuelles, de dons d'entreprises, d'événements organisés par l'association elle-même ou par des personnes/entreprises extérieures qui organisent des manifestations en faveur de Rêves Suisse. L'association compte également avec des contributions en nature (biens et services) pour réduire le coût des rêves qu'elle réalise.

Chapitre 5 - 2013
Rêves Suisse décide d'organiser également des "Journées de Rêves" pour les enfants et les jeunes rencontrant des souffrances émotionnelles. De plus, elle participe au financement et/ou à l’organisation de camps et de journées récréatives pour les institutions. Rêves Suisse devient une association reconnue d'utilité publique. En tant que résidents ou entreprises contribuables en Suisse, vos dons sont déductibles de vos impôts. Lorsque l'association reçoit votre versement, elle vous fait parvenir un courrier mentionnant la date et le montant de votre don.

Chapitre 6 - 2017
Après six ans de présidence et de nombreux défis relevés, Themis Lianetis passe le flambeau à Sandrine Cavadini. Elle est secondée par Nils Baranger, en tant que vice-président.

Chapitre 7 - 2019
Grâce à au précieux soutien des donateurs, des partenaires et des bénévoles, notre association réalise de plus en plus de belles actions en faveur des enfants et des adolescents souffrant de maladie, d'un handicap ou rencontrant des souffrances émotionnelles. L'association ne cesse de grandir et a vu ses deux dernières années, ses prestations offertes à ses bénéficiaires quadruplés! Passant de 400 enfants en 2016, à plus de 1600 en 2017, et dépassant les 2000 enfants en 2018. L'association est toujours à la recherche de financements pour maintenir la cadence de bonheur offerte à tous ces enfants domiciliés en Suisse, qui en ont tant besoin. En octobre 2019, un vent de renouveau souffle sur l'association, Sandrine Cavadini passe le flambeau de la présidence à Nils Baranger.

Le comité actuel est composé de Nils Baranger, Jessica de Bastos, Nina Guehles, Valérie Laederach, Delphine Mermet, Claudia Papadia, et Stefania Tartaglia.